pack diy 12 mg

?
?

FAQ DIY

C'est quoi le DIY ?

DIY est l’acronyme de « Do It Yourself », de l’anglais signifie « Fais-le toi-même ».
Concevoir son propre e-liquide permet de doser les arômes, de choisir sa base et son taux de nicotine, pour créer un e-liquide unique, totalement adapté à vos goûts et à vos besoins.

Pourquoi fabriquer son liquide soi-même ?

Lorsque vous faites votre e liquide, le contrôle est total, et vous seul décidez des caractéristiques finales de votre recette.
Parmi les avantages, le DIY vous permettra

  • de réaliser des e-liquides vraiment personnalisés, en respectant cependant quelques règles élémentaires
  • de combiner des saveurs pour créer un liquide unique grâce au choix important d'arômes et de bases.
  • d'utiliser des additifs pour sublimer les arômes de votre e-liquide DIY. Le choix est vaste et vous pourrez obtenir un effet sucré, rafraîchissant, ou encore acidulé par exemple.
  • de choisir votre taux de nicotine plus précisément qu'avec un e liquide tout fait, tout dépend du mélange que vous ferez.
  • d'avoir la satisfaction d’avoir réalisé vous-même votre e-liquide !
  • de réaliser des économies considérables sur l’achat de vos e-liquides. Il faut savoir qu’avec les résistances, les e-liquides représentent la plus grosse part du budget des vapoteurs.

Même si un e-liquide DIY ne vaudra jamais la qualité d’un e-liquide “tout prêt”, en optant pour le DIY, on divise par deux son budget e-liquide. C’est la raison pour laquelle beaucoup de vapoteurs confirmés se tournent vers cette solution.

Comment faire son e-liquide DIY ?

Plusieurs aspects sont à prendre en compte afin d'obtenir un juice réussi.

  • Le dosage de l'arôme : Il est exprimé soit en pourcentage (%) soit en nombre de gouttes pour 10ml. Le dosage est toujours indiqué pour l'utilisation d'une base en 50/50.
  • La proportion PG/VG de votre base. Plus votre base contient de glycérine végétale, plus il vous faudra utiliser d'arôme pour obtenir un même rendu de saveurs.
  • Disposer du matériel de base, mais cet investissement initial est largement compensé par le plaisir de créer ses propres mélanges, ainsi que par les économies que l'on réalise en DIY : des flacons vides, des seringues et des pipettes.

La création d'un liquide se résume donc par le mélange de trois éléments, la base, l'arôme, et la nicotine. Vous n'aurez ensuite plus qu'à laisser libre cours à votre imagination pour créer des e-liquides qui vous ressemblent, des juices uniques !

Le temps de maturation d’un DIY, aussi appelé “steep” est de quelques jours pour les arômes fruités, contre environ deux semaines pour un arôme tabac ou gourmand. Vous trouverez toutes ces informations sur les fiches produits.

Vous débutez dans la fabrication de votre e-liquide DIY et vous ne souhaitez pas vous pencher sur tous les détails techniques dès la première fois ? Ne vous inquiétez pas, cela ne vous empêchera absolument pas de vous lancer et de créer vos propres mélanges. Soucieux de simplifier votre tâche, en particulier pour la conception du liquide nicotiné, nous vous proposons des packs DIY qui vous éviteront le calcul fastidieux du nombre de boosters nécessaires à votre mélange.

Comment choisir sa base ?

C'est un ingrédient essentiel à la fabrication de votre e liquide DIY. Associée à un arôme et éventuellement à de la nicotine, elle vous permet de confectionner votre e liquide maison.
Elle est constituée de glycérine végétale et de propylène glycol, chacun de ces éléments jouant un rôle particulier :
Le taux PG/VG

  • Le PG ou propylène glycol a pour fonction d'accentuer le goût. Il est en grande partie responsable de la contraction en gorge communément appelée « Hit », très appréciée par certains vapoteurs. Il développe peu de vapeur et est très fluide.
  • La VG ou glycérine végétale est un moins bon exhausteur de goût que le propylène glycol, mais contribue à créer une vapeur dense et onctueuse. Elle est très épaisse.

Types de bases les plus fréquemment vendus

  • 50% Propylène Glycol / 50% Glycérine Végétale : pour un e-liquide aux saveurs équilibrées. Il s'agit d'un excellent compromis entre intensité du goût et production de vapeur.
  • 30% Propylène Glycol / 70% Glycérine Végétale : un mélange qui produit beaucoup de vapeur. A utiliser dans une e-cigarette performante, puisque le taux élevé de glycérine rend le liquide plus visqueux.

Aujourd'hui, toutes les bases sont vendues non nicotinées, c'est à vous d'ajouter ou non des boosters de nicotine jusqu'à atteindre le taux souhaité . Vous pouvez aussi acheter un pack de base avec ses boosters au taux que vous souhaitez pour plus de facilité lors de la confection de votre e-liquide DIY.
Attention toutefois, votre matériel n'est pas forcément adapté à tout type de base. Les clearomiseurs (réservoirs) prévus pour les puissances importantes seront plus utilisés avec de forts taux de VG qui éviteront les fuites, tandis que le matériel prévu pour l'inhalation indirecte (MTL) nécessitera un liquide plus fluide (avec moins de VG) pour fonctionner idéalement.

Quels arômes choisir ?

A chacun son “All Day” ,les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! Fiez-vous à vos préférences, vos envies et osez varier les recettes selon votre humeur. Il existe plus d'une centaine d'arômes différents, vous trouverez forcément les saveurs qui vous correspondent.
L’arôme est l’ingrédient de qualité alimentaire, artificiel ou naturel qui donnera la saveur à votre liquide maison.
Il y 4 familles d'arômes :

  • Tabac / Classic
  • Mentholés
  • Fruités
  • Gourmands

Et différentes manière de les doser :

  • le nombre de gouttes
  • en pourcentage % donc en millilitre (1 ml d'arôme représente 30 gouttes)

Exemple : Si vous devez mettre 10% d'arôme dans la base, il faudra donc 10ml pour 100ml, donc 1 ml d'arôme soit 30 gouttes pour 10ml de base.

Combien de temps faut-il attendre (temps de steep) ?

Le steep, c’est le temps nécessaire pour laisser les arômes s’assembler à une base PG/VG. La maturation est une étape essentielle indispensable pour que votre mélange devienne un e-liquide réussi. Le principe est simple : mélanger et laisser reposer. Patience !
Ce temps de maturation dépend des saveurs et de la puissance de votre arôme.

  • les saveurs fruitées ou mentholées sont les arômes qui nécessitent le moins de temps de steep. Le concentré est composé d’un arôme uniquement, le temps de maturation minimum conseillé sera de 48 à 72 heures. Pour les arômes complexes c’est-à-dire multiples, il faudra 7 jours minimum de steep.
  • Les saveurs gourmandes sont légèrement plus complexes. Leur composition, de par le fait qu’elles soient souvent faites de saveurs crémeuses, les arômes gourmands nécessitent 2 semaines minimum de steep.
  • Les saveurs Tabac classics come arômes gourmands, sont complexes et nécessitent eux aussi 2 semaines minimum de steep. Cette durée varie en fonction de la complexité du classic.

Nos conseils :

  • Immédiatement après avoir fini votre mélange, rebouchez votre flacon et secouez-le énergiquement !
  • Laissez votre mélange respirer pendant environ 30 minutes en enlevant le bouchon de votre flacon
  • Après ces 30 minutes, reboucher le flacon et laissez le mélange reposer, à l’abri de la lumière et à température ambiante
  • Secouez de temps en temps votre flacon fermé et testez-le à petites doses en cours de steep pour vérifier si votre DIY est prêt !

Pourquoi ajouter des boosters de nicotine ?

La nicotine, également présente dans les cigarettes traditionnelles, est la molécule responsable de l'addiction. C'est aussi elle qui provoque le sentiment de manque. Si elle n'est en soi pas plus dangereuse que le chocolat ou le café, elle l'est par l'addiction nocive au tabac qu'elle engendre avec toutes les conséquences que l'on connaît.
L'ajout de nicotine dans votre e-liquide DIY est donc fortement recommandé si vous souhaitez vous souhaitez arrêter de fumer sans sensation de manque.
Tous les produits contenant de la nicotine sont réglementés depuis le 1er janvier 2017 la loi interdit la vente de tout produit contenant de la nicotine à un taux supérieur à 20 mg/ml ainsi que tout e-liquide de plus de 10ml.

De quoi se compose un booster de nicotine ?

C'est une base neutre classique avec de la nicotine. D'une contenance de 10 ml et aux taux variable selon les modèles.
Les proportions de PG/VG (propylène Glycol et Glycérine Végétale)sont variables aussi.
On peut utiliser un booster nicotine et une base neutre ayant des taux de PG/VG différents mais tout en sachant que plus il y a de boosters de nicotine utilisés, moins le liquide final sera homogène.

Voici quelques exemples pour 100ml de base + ajout de booster nicotine :

  • 1 booster dans un flacon de 100ml = 2 mg
  • 2 boosters dans un flacon de 100 ml = 4 mg
  • 3 boosters dans un flacon de 100ml = 6 mg
  • 4 boosters dans un flacon de 100 ml = 8 mg
  • 5 boosters dans un flacon de 100ml = 10 mg

Pourquoi utiliser des additifs ?

Les additifs ne sont pas indispensables à la fabrication de votre e-liquide DIY mais ils vous permettent de parachever vos recettes de e-liquide. Comme le sel ou le poivre sur un plat, ce sont eux qui aident à donner du relief à vos e-liquides. En revanche, ils ne sont pas prévus pour être utilisés seuls. Vous en trouverez différents types, dont voici quelques exemples :

  • Le Sweetener contient du sucralose qui, tel un agent sucrant, viendra rehausser la saveur de vos recettes d'une note sucrée.
  • Le Menthol ajoutera un côté frais et mentholé pour associer une sensation revigorante à la dégustation de vos recettes.
  • Le Koolada permet également de retrouver le côté frais, sans toutefois ressentir une saveur de menthol. Il est beaucoup plus neutre et parfaitement adapté à ceux qui ne supportent pas la menthe.
  • La vanilline viendra sucrer vos mélanges tout en leur donnant une teinte vanillée qui arrondira l'ensemble.

Conseil

Restez dans des proportions de 1 à 3% de votre mélange liquide de base + arôme(s) concentré(s), les additifs étant généralement très puissants !

Quelles précautions prendre pour le DIY ?

La nicotine est un produit dangereux, même dilué, qu'il faut manipuler avec beaucoup de précaution:
Portez toujours des gants lorsque vous manipulez des bases nicotinées.
Rangez vos flacons nicotinés dans un endroit accessible à vous seul, voir sous clé, à l'abri de la lumière et hors de portée des enfants.
Les arômes et les additifs ne doivent jamais être utilisés seuls. Ils doivent toujours être mélangés en faible quantité dans une base.

DLUO ou DDM c'est quoi ?

Il n'y a aucune contre-indication à vapoter ou fabriquer un e-liquide avec une DLUO qui est dépassée depuis plusieurs semaines. vous ne prendrez aucun risque et vous pourrez le consommer sans aucun problème.
Contrairement à une DLC (date limite de consommation), la DLUO ou DDM ne sont pas des dates au-delà desquelles le produit n'est plus consommable ou qui peut être dangereux pour la consommation.

  • La DLUO d'un arôme diy ou concentré e-liquide est la “date limite d'utilisation optimale”, elle est généralement et bien souvent inscrite sur l'étiquette du flacon ou au dos, obligation légale en France.
  • La DDM (date-durabilité-minimale), elle garantit le produit jusqu'à la date inscrite sur celui-ci. En cas de dépassement

En cas de dépassement de ces dates, votre liquide ne perdra pas ses propriétés et contrairement aux idées reçues, il ne présente aucun risque sanitaire.

Si votre DLUO/DDM est dépassée depuis plusieurs mois voire années le produit ne présente aucun risque de toxicité et/ou sanitaire mais pourra avoir perdu de ses propriétés. Une coloration plus importante et légère perte de goût.
Il est fortement recommandé pour une conservation à long terme de stocker les e-liquides à basse température basse (entre 4°C et 6°C). Ainsi vous pourrez les conserver plusieurs mois.

Ajouté au panier !
Quantité
Continuer mes achats